mardi 28 juin 2022

syndrome hémolytique

0

Certaines espèces de champignons consommés crus ou mal cuits occasionnent des intoxications de type hémolytique, caractérisées par des maux de tête parfois violents, des poussées de fièvre, des douleurs abdominales et une hypotension pouvant conduire à l’évanouissement. Des complications rénales sont également possibles.

Ces symptômes surviennent généralement moins de trois heures après l’ingestion des champignons.

Le syndrome hémolytique concerne notamment les Amanites de la section vaginatae (Amanites safran, coucoumelle, fauve…), l’Amanite rougissante (golmotte), certains Bolets (Bolet blafard, à pied rouge…) et toutes les Morilles.

X